Touche pas à ma liberté !

libertéQue ce soit la liberté d’expression ou la liberté physique, il est important de comprendre son importance.

Souvent, nous nous sentons poussé par un élan qui nous laisse à peine le temps de réfléchir. Cela peut provenir d’une circonstance, d’un message médiatique ou même d’une personne de notre entourage.

Pouvoir vivre en ayant le sentiment d’être libre, cela n’a pas de prix.

Mais alors pourquoi, en tant que coach, suis-je constamment face à des « prisonniers » ?

Une image assez troublante, je vous l’accorde, cependant bien réelle! Je caractérise aussi ce phénomène par « l’effet mouton » 😉

Oui, il m’arrive trop souvent de me retrouvée face à des personnes qui vivent une vie remplie d’éléments nocifs et totalement inappropriés pour elles. Ces personnes ont effectivement suivi un mauvais élan. Elles se retrouvent sans pouvoir penser par elle-mêmes, sans pouvoir gérer elles-mêmes leur temps, leur envies, leur émotions, leur peurs ou même leur langage. Les énergies négatives qui les entourent, sont devenues les maîtres. Leur mental a été victime d’un bourrage de crâne gigantesque et destructif.

Comment cela arrive-t-il ?

Chaque cas est différent bien sûr, mais il est vrai que dans la société d’aujourd’hui, si la personne n’apprend pas à observer la situation avant de passer à l’action, donc en lâchant prise et en se donnant du temps, et qu’en plus, elle suit aveuglement ou inconsciemment des propos, des modes, des médias ou même les paroles de son entourage (amis, famille, collègues, voisins), cela risque vite de devenir une habitude.

Cette habitude à devenir un « suiveur », rend la personne dépendante, donc prisonnière d’elle-même. Celle-ci n’est plus en mesure de gérer sa vie calmement avec patience et confiance. Tout se fait automatiquement. On choisit la simplicité et la facilité du copiage. – Pourquoi perdre du temps à réfléchir, puisque quelqu’un d’autre à déjà utilisé ses neurones pour le faire?  – Pourquoi essayer de savoir ce qui bon pour soi ? Après tout, il suffit de faire comme la voisine, la copine ou la frangine, elles reçoivent toujours des compliments, donc ça marchera sans aucun doute. – Pourquoi faire autrement ? Les changement ça fait peur, non merci ! C’est une perte de temps, donc il vaut mieux s’identifier à ce qui est déjà en place ! E.t.c……..

Le « prisonnier » ou « suiveur », vit une vie bien triste et ne peut pas vivre en paix avec lui-même, car il n’a jamais vraiment pris le temps de se connaître et de passer du temps avec « lui-même ». Ce que j’observe, c’est qu’il a construit une façade pour se protéger et essaye pendant de nombreuses années à se positionner comme étant un modèle à suivre, une personne stable et sans problèmes.

Je vous rassure, tôt ou tard, la personne craque ! Elle sent le piège et ressens les frustrations qui la guettent.

Je dis toujours qu’il est important de faire ses choix en fonction de son coeur sans tenir compte des éléments extérieurs. Faire des choix pour soi !

Et là se trouve toute la beauté de la vie finalement. Celui qui arrive à savourer la vie dans la pleine conscience et en tenant compte de ce qui vient à lui naturellement, cette personne arrive à connaître le vrai sentiment de liberté. Ceci est une richesse absolue que l’on nomme aussi souvent « l’éveil ». La personne est réceptive à tout ce qui l’entoure et arrive à distinguer ce qui est bon ou mauvais pour elle.

Toute personne qui dégage des énergies positives, c’est aussi une personne qui vit en toute liberté. A ne pas confondre avec une personne souriante ou de bonne humeur, car parfois son attitude est une carapace pour camoufler un mal-être.

La personne libre, n’est pas celle qui vit seule, mais bien celle qui n’a pas peur de s’exprimer tout en respectant son prochain. Elle n’a pas peur de dire non, afin de dire « OUI » à elle-même. Elle analyse ce qui vient à elle et prend le temps qu’il faut pour prendre une décision en accord avec ses valeurs, ses envies et son bien-être. Elle sait renoncer à TOUT ce qui ne la rend pas heureuse. Elle ne suit pas les médias pour connaître les évènements tragiques de ce monde, mais suit plutôt son instinct en créant sa propre image du monde dans lequel elle vit et cherche toujours des moyens de contribuer à une amélioration.

Facile ? Je pense que Oui. Et des solutions il y en aura toujours, car il n’est jamais trop tard pour effectuer un travail sur soi. Heureusement d’ailleurs ! 🙂

Pour arriver à se faciliter la vie et pouvoir savourer chaque instant, il faut être libre. Cela ne signifie pas que tout ce que la personne fera, ce sera la meilleure façon de faire. Cela signifie plutôt que la personne a appris et compris ce qui est juste pour elle et ses pensées deviennent plus positives. Son langage ainsi que sa vision de la vie changeront.

Au lieu de vouloir créer des barrières ou une façade, il est donc bien d’apprendre à se connaître, à connaître ses besoins (physique & mental) en se donnant du temps. Un corps sain et un esprit sain, cela procure de la satisfaction et développe l’amour et le respect de soi. Il ne faut pas s’ignorer et savoir investir en sa personne.

Une fois que l’on atteint cette dimension et que l’on est aligné à son corps et à son esprit, on vit avec plus de légèreté, tel un oiseau….. totalement libre de ses choix.

La liberté commence où l’ignorance finit. – Victor Hugo –

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s