» L’estime de soi  » c’est quoi ?

estime de soiL’estime de soi est une représentation psychologique qui ne se définit pas simplement. La grammaire française nous oblige à la conjuguer avec le verbe avoir « j’ai ou je n’ai pas » d’estime (pour moi). En réalité, l’estime de soi se conjugue plutôt avec le verbe être, être content de soi, être sûr de soi, être confiant, être fier de soi….

L’estime de soi : une subtile mixture entre 3 ingrédients

L’amour de soi

L’amour de soi est le pilier principal de l’estime de soi et cet amour est par définition inconditionnel. Il n’est pas toujours facile de s’imaginer ce que peut être un amour inconditionnel et sans limite pour soi-même.

Pour ceux qui sont parents, il représente cet amour immense que l’on ressent sans relâche pour son enfant, malgré toutes les difficultés que l’on peut être amenés à traverser. Autrement dit, l’amour de soi, c’est s’aimer « malgré les défauts et les limites, malgré les échecs et les revers ».

L’amour de soi ne nous épargne pas des échecs, mais nous aide à nous reconstruire et à ne pas sombrer dans le désespoir.

La confiance en soi

Si vous n’avez pas confiance en vous, il vous sera très difficile d’atteindre vos objectifs. Le manque de confiance en soi provoque de grands préjugés du genre « Je n’y arriverai jamais » ou bien « Je n’en suis pas capable ». Vous êtes dans le négatif.

Cependant, votre confiance en soi évolue dans les directions qui lui sont données. Ainsi, en réunissant tous les facteurs pour son épanouissement, vous contribuez à son accroissement. Et vice-versa.

Ses directions, et donc son épanouissement, c’est à vous de les donner et de les travailler. Pour ensuite vous sentir totalement épanoui !

Quand vous avez une grande confiance en vous, vous développez votre estime de vous-même. Ce qui vous permet de surpasser les échecs, d’agir avec assurance et d’atteindre finalement les objectifs souhaités.

La vision de soi

C’est le regard que l’on porte sur soi.

Il ne s’agit pas de connaissance de soi, mais la conviction que l’on a d’être porteur de qualités ou de défauts, de potentialités ou de limitations. La subjectivité y tient donc le beau rôle , son observation est difficile, et sa compréhension, délicate.

C’est pourquoi, une personne complexée – dont l’estime de soi est souvent basse – laissera souvent perplexe un entourage qui ne perçoit pas les défauts dont elle se croit atteinte.

Positive, la vision de soi est une force intérieure qui nous permet d’attendre notre heure malgré l’adversité.

Une vision de soi limitée poussera la personne à la dépendance vis-à-vis d’autrui : on peut établir des relations satisfaisantes avec les autres, mais on se limite au rôle de suiveur, on ne passe que sur des voies déjà explorées par d’autres. L’effet « mouton » donc .

L’estime de soi est une dimension mobile de notre personnalité qui a besoin d’être alimentée régulièrement.

Pensez-y chaque jour et restez à l’écoute de votre corps et de votre voix intérieur.

 

Le monde ne vous donnera jamais que la valeur que vous vous donnez vous-même!

Joseph Murphy

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s